C’est au début de l’hiver 2018 que j’ai entendu parlé du Zéro déchet il me semble. J’habitais non loin de la maison du zéro déchet et je me suis intéressée à ce qu’ils faisaient. J’avais déjà beaucoup réfléchi à mon impact environnemental et à une consommation plus responsable face à la communication virevoltante sur le réchauffement climatique, les messages de détresses envoyés par les scientifiques et l’urgence de changer nos habitudes de consommation. Mais à part recycler mes déchets, je n’avais aucune idée de comment je pouvais faire plus. En faisant des recherches, je suis tombée sur le livre de Bea Johnson qui parlait du zéro déchet et y donne des conseils, expliquant pourquoi elle a choisi ce mode de vie et ce qui a changé pour elle et sa famille. Ce livre m’a captivée et m’a fait vraiment prendre conscience que j’avais plein d’habitudes que je pouvais facilement changer pour réduire mon empreinte carbone. Suite à cela je me suis inscrite à des sessions de formation, j’ai commencé à suivre Edeni, un collectif qui sensibilise au zéro déchet, et j’ai lu plein d’articles à ce sujet.

Alors quelles sont mes astuces zéro déchet pour commencer ?

Au début, je crois que les premiers pas ont été d’acheter des ustensiles utiles et écolos et me débarrasser de ce qui n’était pas utile et polluant.

La cuisine

Je me suis d’abord concentrée sur la cuisine. Pour faire mes courses, j’ai pris un filet comme celui-ci dans lequel je mets mes fruits et légumes, ce qui évite d’utiliser des sacs. J’ai aussi des petits sacs en tissus dans lesquels je peux y mettre mes aliments en vrac type graines, légumineuses, riz, pâtes… Je les mets ensuite dans des bocaux en verre.

J’ai arrêté le plastique et bois de l’eau du robinet en y ajoutant un bâton de charbon actif dans une carafe pour éliminer les impuretés. J’utilise la même boîte à œufs quand je vais en acheter en vrac. J’ai ensuite mis des produits d’entretiens plus naturels comme le vinaigre blanc et le savon de Marseille dans des bouteilles en verres. J’ai aussi des éponges et chiffons microfibres qui sont lavables. Il y a aussi des tutos DIY pour faire ses propres éponges avec des chaussettes perdues, example par ici.

J’ai un mug en bambou et un bol en inox dans le cas où je souhaiterais manger à l’extérieur pour ne pas à prendre des couverts jetables. Je n’ai plus d’essuie-tout, mais des serviettes en tissus. De même, je ne vais quasiment plus au supermarché car je prends tout ce que je peux en vrac. Je vais plutôt dans des épiceries type Bio C bon ou dans des primeurs locaux tel que Zingam dans le 11 ème. Bien sûr, il y a des choses que je n’ai pas réussies à arrêter et auxquelles je n’ai pas trouvé de solution, comme le chocolat ou le café mais j’essai de privilégier un emballage recyclable. L’essentiel est de faire au mieux, non pas se priver de tout. Mais je n’achète quasiment plus d’emballages jetables, et je ne descends pratiquement plus mes poubelles depuis. Il y aussi de plus en plus d’épiceries qui proposent de recharger les contenants de produits d’entretiens comme la lessive, le savon, l’huile d’olive comme chez Kilogramme ou Day by Day.

Depuis peu, j’ai aussi pu me procurer un composteur qui m’a permis de réduire drastiquement la taille de mes poubelles.

La salle de bain

J’ai arrêté les cotons tiges pour le remplacer par un oriculi, le coton par des cotons lavables, le savon liquide par du savon solide végétal. Le shampoing… alors j’ai essayé le shampoing solide mais sans succès sur mes cheveux qui sont beaucoup trop fins, du coup je suis restée sur du shampoing classique mais avec un emballage recyclable. J’utilise une brosse à dent en bambou et un dentifrice avec un tube aluminium qui est recyclable plusieurs fois mais on peut facilement faire son dentifrice avec de l’argile blanche. Mes produits pour le visage sont assez simples, de l’eau à la fleur d’oranger, et une crème hydratante où je mélange du gel d’aloe vera avec de l’huile de jojoba. Le maquillage, j’ai juste un blush classique, mais qu’on peut remplacer par du cacao en poudre, un mascara et un crayon.

Côté chambre/salon

Un bon Marie Kondo pour se débarrasser des objets qui ne sont pas utiles et qui encombrent… Je n’achète plus trop mes vêtements en boutique mais d’occasion, comme par exemple sur Vinted qui se trouve être une mine d’or, ou encore chez Emmaüs, où là aussi on peut trouver de vraies pépites à moindre coût. Si j’ai besoin de quelque chose, ce sera sur Le Bon Coin. J’évite de me faire livrer et je privilégie la proximité. Niveau ordi et écran, je minimise l’éclairage écran et je supprime régulièrement mes emails pour réduire la pollution digitale. J’ai installé le moteur de recherche Ecosia, qui est écologique et finance des programmes de reforestation. Je n’achète plus de bijoux. Eviter l’or, qui n’est vraiment pas fabriqué dans des conditions très éthiques.

A l’extérieur

Je minimise les voyages en avion, ça pollue énormément. Je préfère les vacances de proximité en train. Au restaurant, je refuse les pailles en plastiques ou déchets plastiques quand c’est nécessaire et apporte mon attirail zéro déchet. Je bois de l’eau dans des bouteilles en inox et le café dans un mug. Au boulot, plus de bouteilles plastiques et de café dans les gobelets proposés. Je refuse les tracts en papier ou cadeaux en tout genre emballés. J’ai ajouté un papier stop pub sur la boîte aux lettres (même si souvent personne ne le respecte…).

Ce que le zéro déchet m’a apporté

J’ai encore du chemin à faire mais l’essentiel pour moi est de minimiser au maximum mes déchets sans que cela soit une contrainte qui me découragerait.

Les vertus de tout cela, en dehors de réduire notre empreinte écologique, sont aussi d’être plus minimaliste et d’être moins encombré par des objets qu’on n’utilise pas ou très peu. Les gains économiques sont aussi importants car on achète moins et moins cher généralement. Psychologiquement on se sent mieux sur plein d’aspects !

Les bonnes adresses :

  • Les tutos de Edeni pour faire vos propres produits ou recevoir des conseils

Et vous, quelles sont vos astuces zéro déchet ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici