Il arrive un moment où vendre (et devoir vendre toujours plus) ne suffit plus. C’est ce qui est arrivé à Sandrine. Conceptrice de cuisine pour un grand groupe, elle a pendant longtemps répondu aux besoins des clients. C’est ce qu’elle aimait dans son métier. Ce qu’elle aimait moins: les objectifs à atteindre toujours plus élevés, voir les clients comme des porte-monnaie, forcer des ventes, se forcer. Un jour c’en fut trop. 

Une remise en question et des formations après, la voilà aujourd’hui magnétiseuse et énergéticienne spécialisée en lithothérapie. Présentation de cette praticienne bien-être, que nous avons eu le plaisir de rencontrer. 

Quelle est la première chose que tu fais en sortant du lit ?

J’écris. Je tiens un petit journal qui me permet de voir mon évolution, de faire ce que j’appelle “mon devoir de mémoire” pour ne pas oublier certaines situations difficiles ou désagréables. C’est hyper important pour moi de pouvoir mesurer le chemin parcouru. 

Ça me permet aussi de faire le vide et surtout de me reconnecter à moi-même.

Qu’est-ce qui te donne de l’énergie le matin ?

De la musique! Je suis une grande fan et notamment de rock anglais.

Et en général ?

Aller au bout de mes rêves, les conversations inspirées, mon activité, le partage de connaissances. Et enfin les jolies choses. J’aime beaucoup prendre le temps de me ressourcer en regardant la nature autour de moi, que ce soit un rayon de soleil, le ciel ou les arbres. 

Quel livre a changé ta vie ? 

Oui, je peux, de Louise L. Hay.

Je suis tombée dessus par hasard.

Il m’a permis de prendre conscience de mes capacités, de réinvestir ma vie et mon pouvoir personnel. Je me suis rendue compte que mes barrières n’en étaient pas.

Une citation que tu aimes et pourquoi ? 

« Tu n’es pas un arbre. »

J’aime bien cette petite phrase. Elle résume toute ma pensée sur la responsabilité de chacun face à sa vie. Peu importe les soucis et les responsabilités que l’on a, si une situation ne nous convient pas, nous pouvons nous déplacer car il n’y a rien qui nous oblige à endurer quoique ce soit, si ce n’est les obligations que l’on croit devoir tenir. 

J’ai beaucoup déménagé, j’ai changé plusieurs fois de boulot. On pourrait croire que je suis instable alors que je ne fais que m’écouter, écouter mes besoins, mon intériorité.

Tu as 15 minutes supplémentaires dans ta journée. Comment les utilises-tu ? 

Je médite, ou alors j’écris mes pensées du moment. Ça me permet de me poser face à une problématique et de creuser, de mettre de la conscience dans mon questionnement.

Quel conseil aurais-tu donné à la personne que tu étais il y a dix ans ? 

Écoute-toi, car tu as toujours raison. Tu sais au fond de toi ce qui est le mieux pour toi. Ne t’en fais pas, il y a une vie après la galère. 

De toute façon, si tu n’es pas à ta place, la vie va te le faire comprendre d’une façon ou d’une autre. Ça pourra se manifester par des problèmes matériels, de santé ou encore des accidents. C’est ce que j’appelle “les enseignants de la vie”. 

Comment la médecine douce a-t-elle fait son apparition dans ta vie? 

Mon père avait toujours un pendule sur lui et il tirait les cartes. Ma mère me faisait des “passes” magnétiques. Elle disait que c’était une pratique ancestrale qui se transmettait de femmes en femmes dans la famille. De mon côté, j’ai donné mon premier soin de magnétisme à l’âge de huit ans! J’étais très attirée par les pierres aussi, les jolis petits cailloux. Donc j’ai toujours un peu baigné dans cette ambiance, mais en grandissant, je m’en suis éloignée. 

Pourquoi ?

Parce que j’ai pris peur. Je me suis rendu compte que j’avais moi-même des capacités, notamment médiumniques, et je ne voulais pas, ça ne m’intéressait pas, je voulais juste avoir une vie normale, donc je me suis bloquée.

Et par la suite, comment t’es-tu finalement tournée vers le métier de thérapeute ?

Un jour, j’ai vu une vidéo sur le pouvoir de l’intention et ça a été le déclic! Ce que les interviewés racontaient de leur histoire, de leur métier et de leur passion, ça me parlait véritablement. J’ai eu “une vision” qu’un jour, j’accompagnerais des personnes en faisant ce pour quoi j’étais faite: prendre soin des autres à travers l’écoute, la prise en charge, le bien-être et les soins de magnétisme. Je me souviens très précisément de ce moment-là, j’ai eu des frissons. C’était très intense.

Après, ça a pris du temps. J’ai d’abord ressenti le besoin de nourrir mon esprit. Pour cela, j’ai lu. J’ai regardé beaucoup de vidéos inspirantes sur YouTube aussi. Et c’est là que j’ai expérimenté la synchronicité! Je tombais systématiquement sur des vidéos qui me parlaient, qui m’apportaient les réponses dont j’avais besoin. Je posais l’intention et les choses venaient naturellement à moi. C’était incroyable.

Par la suite, j’ai fait une formation en magnétisme pour consolider mes acquis, puis une en lithothérapie. Encore aujourd’hui, je continue d’investir sur moi pour améliorer ma technique et étendre mes connaissances. Mon but est avant tout d’offrir des soins de qualité. 

Ça m’a encore pris du temps de créer ma société et de me mettre à mon compte mais finalement ça s’est fait! J’avais juste besoin de prendre confiance en moi progressivement. Aujourd’hui j’ai mon propre cabinet et je fais ce que j’aime.

Et qu’est-ce que tu aimes dans ce que tu fais ? 

J’aime le fait de voir des personnes venues avec une problématique, repartir sereines et apaisées. Le changement est tellement radical dans le corporel comme dans l’état d’esprit. J’aime pouvoir leur offrir cet espace d’accueil bienveillant qui leur permet de se laisser aller. Je leur apporte ce que j’aimerais retrouver si j’étais à leur place. 

Comment définis-tu ton approche ? 

Je définis ma pratique comme une technique “hybride” entre l’énergétique et le développement personnel. 

Dans mes accompagnements, j’écoute énormément ce que la personne me dit, mais aussi ce qu’elle n’exprime pas. 

Le soin énergétique me permet de poser des bases qui vont l’aider à retrouver son équilibre.

Les échanges tout autour vont également permettre une véritable prise de conscience et de lever de nombreux blocages. 

Mon objectif est de permettre aux personnes qui viennent me voir de retrouver leur autonomie sur leur chemin de guérison personnel. Quand ils n’ont plus besoin de moi, je m’éclipse !

Comment pratiques-tu l’énergétique, tu as une technique particulière ?

La lithothérapie. Les pierres m’aident à équilibrer la personne en début de soin. En fait, la pierre est le médium qui permet d’harmoniser les chakras et les corps énergétiques. La personne est alors totalement détendue et peut profiter d’un moment de visualisation dans son espace intérieur. Ensuite, je travaille en énergétique. Le tout pour une séance très reposante qui permet de travailler sur de nombreuses problématiques. 

Quelles techniques conseilles-tu ? Ou celles qui t’ont le plus aidée ? 

Toutes les techniques de visualisation sont excellentes quand on cherche à changer sa réalité. C’est quelque chose que j’utilise beaucoup. Il suffit de visualiser un résultat, de le ressentir en nous, pour que nos cellules s’en imprègnent et se mettent à l’oeuvre. Le cerveau ne fait aucune différence entre ce qui est imaginé, et ce qui est réel…

Quel serait ton conseil pour une personne qui cherche à mieux se connecter à elle-même ?

Vivre l’instant présent! C’est le moyen le plus simple pour se connecter à soi. Quand on est dans l’instant présent, on est dans la conscience, et lorsque l’on est dans la conscience, alors on est connecté à soi-même. 

Ton conseil pour une personne qui recherche plus de bien-être ? 

Prendre un peu de temps chaque jour pour soi. Et par temps pour soi, j’entends de présence à soi. Ce peut être aller marcher en plein air, écouter une chanson, écrire, prendre un bain, lire un livre inspirant, ou même ne rien faire… Bref, c’est faire quelque chose rien que pour soi qui ne soit pas dans un but défini, un présent que l’on s’offre en somme.

Quelque chose que tu aimerais modifier ou améliorer dans ton quotidien ?

Me faire davantage confiance et me connecter avec plus de facilité à mon intuition. Mais ça vient petit à petit en pratiquant la méditation ou en étant attentive à mon intériorité. 

Récemment, j’ai découvert que je pouvais canaliser ! Je peux recevoir des messages de mes guides. Ça peut paraître fou mais ça m’est arrivé et ça va pouvoir m’aider dans mon activité. J’ai ainsi pu découvrir une nouvelle méthode de soin. Découvrir de nouvelles capacités, il n’y a rien de mieux pour te donner confiance en toi.

Comment peut-on te contacter et prendre rendez-vous ?

Par téléphone, par email ou via ma page Facebook. Je réponds dans la journée généralement.

Conseillé par Sandrine:

Oui, je peux, Louise L. Hay.

Nouvelle Terre, l’avènement de la conscience humaine, Eckhart Tolle.

https://youtu.be/70Xg0cclf5Q, Le pouvoir de l’intention.

https://youtu.be/yZt0k5RyfVY, Le secret, documentaire.

Pour contacter Sandrine Guégan:

Adresse mail: sandrine@chercheursdereves.fr

Téléphone : 06 24 60 40 99

Site internet: https://www.chercheursdereves.fr/ 
facebook: https://www.facebook.com/Cheecheursdereves/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici